Voyage dans le Temps

Carte Postale Historique de Nollingen (1913)
Carte Postale Historique de Nollingen (1913)

Vue de Nollingen (1976)
Vue de Nollingen (1976)

Histoire de Nollingen

Blason de Nollingen, aujourd'hui le blason de Rheinfelden (Bade)La première mention écrite de Nollingen, la municipalité mère de la jeune ville industrielle de Rheinfelden (Bade) se trouve dans un document du monastère de Saint Gall en 752.
C’est en 1202 qu’une famille noble,  les „Chevaliers de Nollingen“, qui possédait un château fort entouré d’eau, est mentionnée pour la première fois. Ils possédaient un château entouré d’eau. Dès le 15. siècle cependant le lignage s’éteint.

Nollingen était sous la domination de Rheinfelden, dont le territoire s’étendait sur les deux rives du Rhin. Le siège de l’administration était la ville de Rheinfelden sur la rive gauche du Rhin. Au début du 15. siècle, cette ville dut livrer un dur combat pour garder son autonomie qui fut perdue en 1449, quand le territoire de Rheinfelden passa finalement  à la maison autrichienne des Habsbourg.

Dès 1806, le village Nollingen appartint au Grand-Duché de Bade. De 1894 à 1898, une centrale hydro-électrique fut bâtie sur le Rhin ce qui entraîna l’installation d’industries; le petit village rural se transforma alors en la double-municipalité de Nollingen-Badisch Rheinfelden.

Rue dans Nollingen (1900)
Rue dans Nollingen (1900)

Après l’incorporation de Warmbach, Rheinfelden (Bade) accéda en 1922 au rang de ville. D’après le recensement de 2007, Nollingen compte actuellement 3144 habitants. Après être devenue ville et avoir changé de nom, Rheinfelden (Bade) devait cependant garder les armes des “Chevaliers de Nollingen“: En or, un lion rouge debout, dans sa patte antérieure gauche une rose rouge stylisée.

Durch die Nutzung dieser Website erklären Sie sich damit einverstanden, dass unsere Dienste Cookies verwenden. Mehr erfahren OK