Bref Histoire de la Ville

Blason de Rheinfelden Avant 1800, le territoire de l’actuelle ville principale appartenait à l’Autriche antérieure. Il n'était pas destiné à la construction mais à l’agriculture.

En 1805, le Rhin fut déclaré élément frontalier entre le Land de Bade et la Suisse. Le territoire de la rive droite du Rhin fut attribué aux communes badoises de Karsau, Nollingen et Warmbach.

En 1856, quand la ligne de chemin de fer entre Bâle et Constance vit le jour, la station frontalière dénommée « Bei Rheinfelden » fut mise en service. Dès les années 1890, de grandes entreprises suisses (tissanderies de soie, usines chimiques et industries d’aluminium) s’installèrent près de la gare.

De 1894 à 1898, la première centrale hydro-électrique de l’Europe fut bâtie du côté badois. Vers l’an 1900, le lotissement ouvrier, construit au milieu du siècle précédent, connut d’importants travaux d’agrandissement. Nollingen et ces nouvelles constructions  s’unirent alors, formant la double-municipalité Nollingen-Badisch Rheinfelden.

Suite à sa demande, la commune voisine de Warmbach fut agglomérée à la double-municipalité de Nollingen-Badisch Rheinfelden en 1921.
Le 17 octobre 1922, la double-municipalité de Nollingen-Badisch Rheinfelden accéda au rang de ville. Comme le quartier Badisch Rheinfelden disposait du plus grand nombre d’habitants, on nomma la ville Rheinfelden, nom auquel fut ajouté le supplément officiel "(Bade)".

Vue de Oberrheinplatz (1952)
Vue de Oberrheinplatz (1952)

Entre 1972 et 1975, Rheinfelden (Bade) atteint les 20 000 habitants grâce aux incorporations de  plus petites communes voisines, ce qui justifia alors la demande de l’administration municipale d’élever la ville au rang de chef-lieu de canton. 

Le gouvernement du Land Bade-Wurtemberg adopta la proposition qui prit effet le premier janvier 1975.

En 2003, le processus de construction d’une nouvelle centrale hydro-électrique fut entamé. Le démantèlement de la vieille centrale hydro-électrique commença en automne 2010.

Durch die Nutzung dieser Website erklären Sie sich damit einverstanden, dass unsere Dienste Cookies verwenden. Mehr erfahren OK